nature thérapie : la méditation au jardin

 

IMG_20170830_110302

 

 

l 'entretien d un jardin, balcon ou potager suppose un apprentissage du temps. la culture de la terre,  telle une Meditation à ciel ouvert, offre bien des plaisirs à celui qui  prend le temps d observer et d être présent à ce qu'il fait. Passe temps ou passion, jardiner en pleine conscience ramène à l'essentiel et permet à chacun de révéler à son âme bien des merveilles.

            S occuper de son jardin ou de ses plantes ça détend! 

 

moments propices le matin ou le soir : choisir le moment qui vous convient et qui puisse devenir une sorte de petit rendez-vous Quotidien

 durée: prendre quelques minutes chaque jour pour être pleinement présent à vos plantes, les observer , les contempler, prendre soin d'elles.

les points forts:

*Je fais le vide, je me détends.

*J'augmente ma créativité, je crée de la beauté.

*Je suis davantage présent(e) à ce que je fais.

                        

MEDITATION  PRATIQUE

 

                

La posture du jardinier

avant de me mettre à l'ouvrage 

 

Je me recueille quelques instants dans la posture du diamant. à genoux, assis(e)  sur les pieds, le dos droit et souple,les mains posées sur les cuisses, les yeux fermés, j'imagine que je suis un diamant, je suis précieux, résistant, transparent, éternel. Je me laisse traverser par la lumière , j'écoute le silence en  moi.

 

 

Je sème, je cultive.

 

 

 

*Mes sens en éveil, je suis présent à tout ce que je fais: mouvements  de mes bras, de mon corps (je suis attentif(ve) à la bonne position de mon corps), travail de la terre(sa texture, sa couleur, son odeur). Je fends méticuleusement la terre, la retourne, je dépose ma plante dans sa nouvelle maison, je recouvre de terre, j'arrose et hume l'odeur qui se dégage de la terre. Je savoure le calme après l'effort.

*Petit conseil: varier les espèces, les formes, les couleurs, choisir des fleurs odorantes et des plantes intéressantes à observer au fil des saisons. Faire preuve de créativité créer un jardin bien à vous

silence ça pousse !

 

*il y a un temps pour semer ,un temps pour mettre de l'engrais, pour attendre et laisser pousser...à chaque espèce ou variété son rythme et ses besoins, je prends soin de les respecter , je suis attentif(ve) à mes plantes, leur apporte l'eau dont elles ont besoin pour pousser .   je suis présent(e) à ce que je fais, j'agis en conscience : j'écoute le bruit de l'eau qui coule, j'observe la manière dont l'eau s'imprègne dans la terre , je respire l'odeur de la terre mouillée, de la plante qui s'éveille soudain à la vie. Je profite de ce petit rendez-vous quotidien pour être à l'écoute, noter les changements, les transformations, mais également apporter les soins dont les plantes ont besoin.

 la nature s'éveille

j'observe la formation des bourgeons , je contemple la première fleur éclose. les pétales de la fleur s'ouvrent, je detaille sa forme, sa couleur. Je respire son parfum qui vient effleurer mes narines, j'en perçois toutes les subtilités. Est-il doux, fort, agréable? Quelles sont les sensations qui me parviennent?

un jardin bien à soi

la nature se révèle dans toute sa splendeur, je savoure le fruit de mon travail, me ressource auprès de ce paysage joyeux, fleuri, parfumé, coloré. Peut -être qu'une couleur est plus présente qu'une autre. Est-ce une couleur que j'aime? J'observe les formes, Je sens les odeurs, éventuellement une odeur que j'aime, qui remplit mes narines, me fait du bien...je regarde le paysage,  et je sens qu'à l'interieur de moi je suis bien

 il m'apporte du calme, de la paix, de  l'harmonie. Je sais que je pourrai venir me ressourcer auprès de cette nature qui me fait du bien, dès que le besoin se fait sentir, je pourrai ainsi continuer ma journée avec plus de force et de sérénité.

 

le temps qui passe

*La pluie désaltère, le soleil sèche et réchauffe, les saisons passent... Laissant place à l'automne, puis l'hiver. j'observe les changements, les variations de couleur. les feuilles perdent leur vert d'origine, passant peut-être du jaune au rouge, puis se détachent. Je découvre la structure même de mes plantes, arbres, arbustes,forts, solides, dans leur nudité hivernale. Je les protège du gel, je les mets à l'abri pour l'hiver.

 

 mon conseil

Arroser serait-il un exutoire efficace contre le stress? Des recherches ont été menées en Floride par un groupe de scientifiques sur les vertus de la pleine conscience dans nos petites tâches de la vie courante . Ainsi , faire la vaisselle en pleine conscience, en se concentrant uniquement sur les sensations pures telles que l'odeur du savon, la chaleur de l'eau, la couleur des plats etc.. permettrait de réduire significativement le niveau de stress et de nervosité. Faisons en autant pour l'arrosage! Je débranche le pilote automatique et deviens pleinement conscient à ce que je fais.

je respire

*j'imagine que ma tête est une fleur ouverte vers le ciel.

*À chaque inspiration je capte la lumière du soleil.

*À chaque expiration, je la laisse se diffuser dans ma tête, mon cerveau.

*J'accueille le calme et la détente de mon corps.

 

 

cet article provient de l'ouvrage de Stéphanie Ruyer : 25 exercices de sophrologie pour méditer dans la nature